Thaïs fait un pas vers Louis – Un Si Grand Soleil du 5 avril 2024 (Ep.1370).

Thaïs fait un pas vers Louis – Un Si Grand Soleil du 5 avril 2024 (Ep.1370).

Dans l’épisode du 5 avril 2024 d’Un Si Grand Soleil, diffusé sur France 2, Boris se retrouve pris dans une lutte de pouvoir familiale tandis qu’Alex et Hugo tentent une manœuvre risquée. Ce nouvel épisode riche en rebondissements promet de captiver les téléspectateurs avec des alliances imprévues et des stratégies de vengeance.

Points Clés À Retenir D’Un Si Grand Soleil – Épisode 1370

  • Boris se positionne contre le projet de fusion, soutenu par sa mère Catherine, déclenchant la colère de François.
  • Alex est surpris en train d’espionner Becker, ajoutant de l’huile sur le feu dans une situation déjà tendue.
  • Hugo est perturbé par sa relation avec Clément, ne parvenant pas à cacher son animosité.
  • Elisabeth se trouve face à un dilemme majeur concernant l’avenir de L.Cosmétiques après le vote de Boris.
  • La découverte par Becker de la tentative d’espionnage d’Alex menace de révéler des secrets.

Spoiler : Un Si Grand Soleil, 5 Avril 2024, Épisode 1370

Boris Entre Deux Feux

Au cœur de vives tensions, Boris se retrouve à naviguer entre l’influence de sa mère, Catherine, et l’autorité de son père, François. Convaincu par Catherine de voter contre la fusion prévue, Boris fait un choix audacieux, mettant en péril sa position au sein de L.Cosmétiques. Cette décision crée une onde de choc, François promettant des représailles.

La Manœuvre Risquée D’Alex Et Hugo

La volonté d’Alex d’obtenir des informations sur Becker conduit à une tentative audacieuse d’espionnage. Utilisant son téléphone comme un dictaphone, Alex espère capturer une conversation révélatrice entre Janet et Clément. Malheureusement, cette stratégie se retourne contre eux lorsque Becker découvre le dispositif, plaçant Alex et Hugo dans une situation délicate.

Le Dilemme d’Elisabeth

Elisabeth se retrouve à un carrefour critique, son avenir professionnel et celui de L.Cosmétiques suspendus au vote de Boris. Elle envisage toutes les options pour sauver l’entreprise de la faillite, y compris l’éviction de Boris, considéré comme un élément perturbateur. La tension monte au sein du conseil d’administration, où des alliances et des stratégies se forment dans l’ombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *